Réinvestir les centres-villes

Si la grande distribution a apporté l’abondance à faible coût, elle a balayé le commerce de proximité et tari les centres villes. Pour d’évidentes raisons de pression foncière et de coût de la vie, bon nombre d’activités – artisans, services à la personne, commerçants, industries – ont quitté la ville centre. Le vieillissement de la population impose de réhabiliter un urbanisme de proximité afin de briser la dépendance et d’améliorer le quotidien des habitants. L’occasion de réinjecter une plus grande diversité de population.

Revenir à Transversalités